Aujourd'huiAujourd'hui164
Cette semaineCette semaine408
VisiteursVisiteurs141501

Jeudi 17 octobre ...le grand jour !!!

Réveil à 4h pour un long trajet de 2400 Km. Nous faisons la route tranquillement et nous traversons la France et l’Espagne en 3 jours.

Etant donné que nous avons bien roulé, nous sommes arrivés avec un peu d’avance alors nous en avons profité pour visiter Grenade une ville au sud de l’Espagne.

Dimanche : 20 Octobre :

Nous embarquons sur le ferry pour la traversée du détroit de Gibraltar.

L’arrivée se fit au port de Tanger Med. Puis une fois la douane passée, la première étape commença :

Tanger-Meknès, 324km. Je découvre l’état et surtout le manque de confort des routes marocaines, sans compter la façon de conduire des marocains un peu dangereuse. Les animaux tout comme les humains traversent la route à n’importe quel moment et n’importe où. La journée touche à sa fin et nous arrivons à l’hôtel Transatlantique où nous passons la nuit, mais avant, vérification du véhicule.

Lundi 21 Octobre : 2ème étape : Meknès-Boulaajoul 333 km.

 Dans cette étape, nous avons aperçu les premières pistes. Durant cette étape, nous avons vu de superbes paysages très variés. Nous sommes montés en altitude dans les petites routes sinueuses avant de légèrement redescendre. Lorsque nous nous sommes arrêtés pour manger, nous avons croisé une troupe d’enfants venant d’un village peu loin réclamant des stylos, etc. Plus nous donnions, plus y avait d’enfants. Lors de ce moment, l’équipe de tournage de M6 arriva par hasard et s’arrêta pour filmer cette scène.

 

Puis nous reprenons la route direction Boulaajoul. Une fois arrivée, nous constatons un amortisseur à remplacer sur le véhicule d’un équipage roulant avec nous. Et c’est à ce moment là que nous déposons les affaires pour les enfants.   

     

Mardi 22 Octobre : 3ème étape : Boulaajoul-Alnif 394km.

Nous avons vu de superbes paysages et nous avons mangé au magnifique lac de Tislit. Nous avons traversé les Gorges de Toudgha où nous y avons fait un petit arrêt.

J’ai aussi pu observer la pauvreté de certains villages marocains.

Mercredi 23 Octobre : 4ème étape : Alnif-Merzouga 208 km.

Nous sommes sortis de la route pour les pistes, et dans le désert j’ai pu constater que la navigation est plus compliquée et que l’anticipation est très importante.

Nous sommes également allés dans la première dune de ce raid. Le sable était très mou et les dunes étaient cassantes. D’ailleurs, une voiture s’est retournée dès la première dune.

Il est impressionnant qu’une 205 arrive à franchir des dunes d’une taille aussi importante. Puis pour finir la journée nous avons dû remplacer une rotule de direction dans le désert.

Jeudi 24 Octobre : 5ème étape : Merzouga-Merzouga 90km.

Une étape 100% dunes. La navigation dans les dunes est bien plus complexe et il faut plus anticiper et lire le sable.

Beaucoup de voitures sont restées posées ou coincées. Ce fût une étape fatigante. Le désert est compliqué mais magnifique.   

 Vendredi 25 Octobre : 6ème étape : Merzouga-Tafraoute 131km.

Nous avons fait une étape très difficile avec des dunes et des pistes rocailleuses. Nous avons également été suivis par l’équipe de tournage de France 3 Franche-Comté pour un interview.

Samedi 26 Octobre : 7ème étape : Tafraoute-Ouarzazate 371km.

Nous avons commencé par un départ arrêté avec tous les équipages, puis nous avons enchainé sur les pistes sableuses et rocailleuses avant de retrouver le macadam.

 

Une fois à l’hôtel, nous avons remplacé un cardant car le soufflet était cassé.

Dimanche 27 Octobre : 8ème étape : Ouarzazate-Marrakech 197km.

Avant dernière étape de raid, cette étape nous emmène au dernier hôtel de ce raid et donc la dernière nuit au Maroc.

Nous avons pu manger en ville et aller au souk car nous sommes arrivés de bonne heure.

Pour cette fin de raid, l’équipe du 205 Africa raid nous a fait un joli discours, et Florian MARTIN de turbo M6 nous a préparé une vidéo de 20 min avec tout ce qu’il a pu filmer durant ce raid.

Lundi 28 Octobre : 9ème étape : Marrakech-Tanger 600km.

Départ très tôt pour cette dernière étape qui nous ramène au point de départ, Tanger, pour reprendre le ferry à sens inverse.

Une étape très longue composée principalement d’autoroutes. Une fois retournés en Europe non continuons la route pour rentrer en Alsace.

Je remercie mon professeur « el professor » Alexis FEHR de m’avoir donné l’occasion de participer à une telle aventure.       

Le tout dans un documentaire vidéo ci-dessous.