Aujourd'huiAujourd'hui5
Cette semaineCette semaine156
VisiteursVisiteurs107011

Transit - Etape 1

 

Jeudi 25 octobre démarrage de la 205 vers 4h pour 1150 km de route jusqu'à Mataro.

La route est bonne, temps couvert mais pas de pluie.

Tout au long de la journée des échanges de texto se font avec d'autres participants afin de voir si tout se passe bien.

Après quelques heures de routes nous voilà sur la dernière aire de repos avant l'Espagne.


Et voilà, la frontière est passée après que le douanier espagnol nous ait souhaité bonne route

Plus que 1h30 de route pour atteindre le camping 'le Barcelona" à Mataro aux portes de Barcelone. Sur place, des collègues du lycée de Gray nous attendaient.

Six 205 et un 4x4 alignés

La nuit tombe vite, il faut s'organiser. Installation du campement, "diner aux chandelles" et une douche pour une courte nuit de sommeil. Réveil 5h30, départ 6h en direction de l'embarcadère.

5h, ce n'est pas le réveil qui nous a réveillé, mais la pluie. Courage, il faut sortir de la tente. En pleine nuit, sous la pluie le pliage de la tente était chaotique. 6h, mise en route des moteurs et départ vers l'embarcadère ou tous les concurrents avaient RDV. Après quelques heures les grilles se sont ouvertes, nous avons pu embarquer sur le "Majestic".


On nous entasse sur les différents ponts

Nous intégrons nos cabines respectives pour une traversée de 26h. A bord la vie s'organise pour ne pas trouver le temps long. Enfin le premier briefing avec les premières recommandations. 375 km de route pour rallier Meknes

Jour "J" on débarque pour prendre la route....  plutôt 3h30 de formalités douanières... on prend un sacré retard sur le plan de route. C'est un vrai chaos.

La route est longue et dangereuse avec les gens qui traversent l'autoroute ou les troupeaux de mouton qui traversent les routes. Arrivée à l'hôtel Mezeh Dalia à Meknes vers 19h, il faisait déjà bien nuit. Au programme, briefing, diner et la dernière douche avant 4 jours.

Etape 2 Meknès - Lac Isli

 

Les 45 équipage sont partis en direction du lac d'Isli avec 283 km de route et 50 km de piste pour une nuit de bivouac.

De petits groupes se sont formés et chacun roule à son rythme. Le notre est composé de l'équipage n°16 avec Arnaud et Jean-Philippe, l'équipage n°26 avec Christophe et Gilles et l'équipage n°25 "nous" Georges et Alexis.

La route est longue, mais le paysage en vaut la chandelle.


Après la traversée d'AZROU, c'est la magnifique forêt de cèdre d'AÏN LHEU que l'on traverse. On y croise que des bergers et des moutons. Lors de la traversée un 4ème équipage c'est rallié à nous. Il s'agit de l'équipage 14 avec Julie et Patrick.


Pour arriver à EL KEBAB la piste était plus difficile.


Arrivés à ELKBAB le temps était venu pour faire une petite pause bien méritée dans cette ville réputée pour ses brochettes, malheureusement en raison de L’Aïd el-Kebir, on s'est rattrapé sur les spécialités importées de France.

Avant d'attaquer à la montée du col d'IMILCHIL à 2280m d'altitude pour atteindre le lac d'ISLI l'arrêt à la pompe était obligatoire pour faire le plein.

Après quelques heures de route et le col de passé, nous sommes arrivés à destination au lac d'ISLI

Le feu était bien nécessaire avec des températures proches de 0°C. Pour ceux qui l'ont vécu, la nuit fut courte et animé.

Etape 3 Lac d'Isli - Aachiche

 

Après une nuit glaciale mais surtout courte, c'est l'heure du briefing avec la distribution du road book et les modifications de dernière minute. Au programme 240 km dont 120 de piste.

Tout au long de la matinée la route était sinueuse avec de belles montées et de descentes, sans oublier la pluie avec quelques flocons de neige.

On a ensuite traversé les gorges du TODRA région constituée de hautes et étroites falaises découpées dans l'épaisse couverture calcaire du haut atlas, ces gorges sont les plus belles du Maroc.

On a enchainé avec des pistes roulantes direction TINEGHIR où nous avons pu apprécier les paysages de la palmeraie de TODGHA.

A la sortie de la ville, on était à la porte du désert.

Après 1 km direction TIZI N'TAZAZERT pour l'ascension du col à 1385m d'altitude dans des paysages à couper le souffle.

Mais avant d'attaquer le col, la pause casse-croute pour prendre des forces.


Au sommet il y avait une roue à remplacer sur la voiture 14


Pour terminer on a emprunté de belles pistes "roulantes" jusqu'à l'oasis d'AACHICHE lieu de notre 2ème bivouac.

Enfin au bivouac après une journée difficile

Etape 4 Aachiche - Ouzima

 

Pour commencer un briefing avec le road book pour la journée. Au programme 10 km de route et 132 km de piste.

Après une bonne nuit, tout le monde est de bonne humeur.

On attaque par de la piste caillouteuse avant de déboucher sur du sable.

Et voici l'équipe au complet

Séance de jardinage le haut d'une passe emprunté à l'époque du Paris Dakar

La nuit commence à tomber on arrive au bivouac. Une fois installé, redressage du ski de protection moteur sur la voiture 16 et 26.

Après le diner on a remplacé le joint de culasse sur la voiture 14. Mise en route du moteur à 1h30 du matin.... la nuit a été courte.

Etape 5 Ouzima - Erfoud

 

Au lever du soleil le bivouac de dévoile


Au programme 17 km de route et 120 km de piste

La sortie du bivouac n'était pas évidente... il y avait pas mal de jardinage

Il faut regonfler avant d'attaquer les cailloux

En piste sur la Nationale 12

Au loin les conducteurs de 4x4 sortent leurs appareils photos car ils n'en croient pas leurs yeux.

Enfin le retour à la civilisation après 4 jours de bivouac. Une bonne douche nous attend à l'hôtel.

La salle du briefing

Etape 6 Erfoud - Dunes de Merzouga

 

Au programme 20 km de piste et 80 km de sable ...

Pour commencer piste très caillouteuse avec un joli col qui à cassé le support d'alternateur de la voiture 16. Il fallait réparer.

Un pointage avant d'attaquer les dunes

Nous voilà dans les dunes qui ont fait la réputation du Paris Dakar.

14h on a retrouvé un bout de piste au fond d'un oued qui va déboucher sur une auberge

16h13 et encore 43.3°C à l'ombre

C'est parti vers le dernier bivouac avec des pistes caillouteuses et sableuses au fond de oueds. Ce n'est pas encore gagné

Enfin le bivouac

Julie avec un toit enfoncé et sans pare-brise              Un équiper qui s'amuse dans les dunes

Le dernier briefing en pleine nature

Redressage de la baie de pare-brise

Etape 7 Dunes de Merzouga - Fès

 

Retour à la civilisation Equipage n°14 prêt à affronter les éléments

Plus que 50 km de piste présentant de petites difficultés avant de retrouver la route.

De la route et des sommets enneigés.

La réception du Royal Mirage ou nous attend un bon lit.

 

Un tour de taxi qui nous emmène à la Médina

Etape 8 Fès - Tanger Med - Domicile

 

Dernière étape avant d'embarquer, 440 km

Arrêt à la station pour faire le plein                   Tout le monde est garé avant les formalités douanières

Le passage à la douane et au poste de police nécessite un peu de patience. 7h pour effectuer 400 m et toujours pas sur le ferry

Après 36h sur le ferry nous débarquons au port de Sète avec 860 km qui nous attendent.

19h30 tout le monde est à la maison avec plein de chose à raconter.

Après 4400 km une merveilleuse aventure se termine avec plein d'images les yeux.