Aujourd'huiAujourd'hui1
Cette semaineCette semaine152
VisiteursVisiteurs107007

Mercredi 25 octobre 8h, un tour de clé, CAP plein SUD pour cette 14ème éditon du 205 Africa Raid. Objectif de la journée, récupérer 3 autres équipages et ensuite rouler jusqu'à la hauteur de Valence pour y passer une nuit. Et oui cette année on se prend 2 jours pour rejoindre Barcelone.

 Petite pause méridienne à la hauteur de Besançon.

Direction Livron-sur-Drôme pour un camping chez l'habitant chez "Philippe". Accueil super sympa.

Le lendemain il nous reste 500 kms pour retrouver notre camping à Mataro. Pause casse-croute à la hauteur de Béziers avant de planter nos tentes.

Tout est OK la jeunesse a du Wifi ;-) .... pour l'instant. La nuit tombée, certains avaient des problèmes de connexion.

Réveil 5h30, départ 6h pour une arrivée à 7h à l'embarcadaire de Barcelone.

 On embarque en fin de matinée pour une traversée de plus de 24h.

 Au programme : briefing et bronzage

Samedi 28 octobre , 12h.... port de Tanger Med en vu

Il y a plus qu'à passer la Police, la Douane avec beaucoup de patience et parcourir les 320 km s pour rallier Skhirat ou nous attend un lit.

  

Etape 2 : 360 kms de route et de piste pour rejoindre le bivouac du côté d'Ait Halouane

On commence par un petit déjeuner avec vue sur mer.

 

Passage à la pompe

Visite des chutes d'Ouzoud

Arrivée au bivouac de nuit

 Etape 3 : 155 km de route et de piste pour atteindre le lac Tislit

 Soleil et joli payasage au petit matin, on en prend plein la vue

 

 

Les habitants nous saluent tout au long du parcours

Une fois arrivé, on s'installe au tour du lac.

 

On fait comme on peut pour se réchauffer car la température a chuté en-dessous des 0°C et le vent commence à se manifester. Se mettre au tour d'un feu est supportable.

Etape 4 : Objectif Merzouga 315 kms

Au réveil !!! GlaGla..  La tente était givrée et le pare-brise à grater.

Dunes en vues

 

Ya plus qu'à installer les tentes

Et apréro pour tout le monde...

Etape 5 : piste, sable et pour finir de la route jusqu'à Erfoud. 130 km.

En ce mercrdi 1er novembre, à qui la sangle? à qui la pelle? Il fait très chaud et le sable n'est pas très porteur.

 Va falloir se lancer ... qui m'aime me suive

 Au bout de 10 min toujours personne, mais où sont-ils?

 De loin ça donne ça...

De plus près

Comme j'ai le temps, j'en profite pour réaliser une carte postale

C'est du joli !!!

 Un peu de lecture avant de prendre la route pour Erfoud

A Erfoud, le gardien nous accueille avec son nimcha.

Contrôle des véhicules et ensuite piscine.

Etape 6 : 185 km de route, piste, hors piste et sable jusqu'à la kasbah Marabout

Premier arrêt après Erfoud, un collier qui fait des siennnes sur le moyeu tournant. Dernier passage devant les dunes de Merzouga

On quitte la route à Taouz pour de la piste.

Le terrain est très piégeur, mais l'entraide est au rendez-vous.

Arrêt à l'association Igharman  pour y déposer des fournitures scolaires ainsi que des vêtements

On reprend la piste pour attaquer les dunettes d'Ouzina. A peine attaqué les premières dunes que le moteur cale sur la 8. Problème de carburateur... non il y a de l'essence. Pas d'étincelle à la bougie !!! un module d'allumage à remplacer. Tout va bien ça redémarre. Pendant ce temps pas mal de participants prennent la piste car le sable ne porte vraiment pas. Il fait chaud chaud chaud !!!!

Après Ramlia nous attend du fech fech ainsi que des pistes très poussièreuses.

Un peu plus loin, rupture du cable d'embrayage sur la 10.

 Ca y est c'est reparti, encore un passage un peu technique et nous arriverons au bivouac. Il faut s'activer car le soleil est en train de se coucher.

 

Pile poil, on arrive juste à temps pour contrôler les véhicules et monter les tentes.

Etape 7 : Au programme 250 kms de  piste, route, piste, hors piste et sable pour atteindre les dunes de Cheggaga

Au petit matin le soleil est toujours au rendez-vous.

Après le briefing, on monte nos montures direction Zagora avec pas mal de piste et cailloux avant de rejoindre la route. En plein passage caillouteux, la n°9 s'arrête brusquement. L'équipage sort de la voiture, un vent de panique règne....  La 205 a failli prendre feu. Court-circuit sur l'allume cigare, le fautif une pièce métalique dans l'un des fûts. Résultats : étincelle et la gaine de fil fondu. Un coup de pince coupante et le problème est résolu.

Une heure après on passe Zagora avec sa fameuse poterie mise en évidence tout au long des rues.

Enfin on quitte la route pour du hors piste. L'équipage n°9 décide d'ouvrir la route.

Le copilote de la n°9 reste concentré. Une première.

On est prêt.

Il y en a un qui se marre, à se rouler dans le sable.

Arrêt brutal de la n°9. L'équipage est perdu...  euh... a perdu le GPS...  dans la voiture, impossible de le retrouver.  10 min pour s'apercevoir qu'il était bien caché au niveau de la glissière du siège.

En piste pour les derniers kilomètres.

On approche de l'objectif.

Les tentes berbères nous attendent. C'est quand même mieux en plein jour avec du soleil qu'arriver de nuit sous la pluie avec une voiture plein de boue à nettoyer comme l'an dernier.

On décharge nos 205 pour un tour dans les dunes. Mais pas de chance, le vent se lève... tempête de sable... on se met à l'abri

Etape 8 : 250 kms de sable, lac asséché, piste, cailloux et route... ça sent le retour...

Pour commencer la journée, un tour dans les dunes. Un vrai régal

Sur le lac ça envoie les watt!!!

On change de paysage, joli mais dur pour la mécanique.

On retrouve la civilisation à Foum Zguid, maintenant on va faire route jusqu'à Ouarzazate.

Dernière nuit sous tente au camping.

 Etape 9 : 240 kms de route pour remonter sur Marakech en passant par le col du Tichka 2260 m d'altitude.

Le copilote de la 205 n°10 est HS. Galette et vomito sont à la carte. Malgré le fait d'être malade, il garde le sourire.

A l'hôtel c'est bien une bonne douche qu'on va apprécier.

16h30 en route pour la place Jemaa el'Fna

 Etape 10 : cap Nord, 615 kms pour rejoindre Tanger Med

Petit soucis mécanique sur la 205 n°8 juste après Marakech en montant sur l'autoroute, roulement de moyeu avant gauche qui fait des siennes. Ya plus qu'à rattraper le camion 200 km plus loin pour récupérer un moyeu. Remplacement du moyeu, 10 min top chrono sur l'aire d'autoroute.

La nuit tombe, on attend le passage à la douane, police et scanner avant de monter à bord du ferry pour deux nuits à bord qui nous permettront de récupérer.

On débarque mercredi 8 novembre pour presque 1200 kms. Les Catalans ne sont pas du même avis et manifestent à Barcelone sur la route du littoral ce qui nous fait prendre du retard.  Le pire c'est qu'ils nous ont aussi bloqué 2h sur l'autoroute et nous font prendre les petites routes pour rejoindre la France...

Vers 22h petit soucis de carburation sur la 205 n°8. On a installé un lion dans le compartiment moteur pour palier au problème.

2h du mat enfin arrivé au bercail. Une douche et au lit, il faut pointer à 8h......

Question ? c'est quand qu'on repart ;-)