Aujourd'huiAujourd'hui149
Cette semaineCette semaine149
VisiteursVisiteurs135889

Le retour du Maroc commence toujours par un petit shampooing avant de commencer l'inspection et les réparations.

 

 Dépoussièrage des feux arrière

Réparation de la casquette de tableau de bord. Avec le temps les fissures prennent le dessus.

 On en profite pour remplacer les ampoules défectueuses du tableau de bord et d'y poser un bandeau de led. Redressage des aiguilles du tableau de bord avec en prime un coup de peinture.

 Remplacement du cable compteur qui avait sa fixation de cassée.

 Réparation du contacteur de feuillure de porte et de l'éclairage de la boîte à gants. Remplacment de l'ampoule de plafonier et du lecteur de carte par des LEDs.

   

Etape suivante, réparation de la fixation de charnière du hayon arrière. La fibre commençait à fissurer et le tout ne tenait qu'à un écrou. Va falloir passer à autre chose de plus résistant.


 

Réparation des fixations de bavettes avant.

On vire la séparation en acier pour une séparation en aluminium. C'est le basar !!!

C'est parti !! Un grand merci à la société Fehr qui a réalisé les soudures.

 

 

Une fois posée, ça donne ça.

Simplification du circuit électrique et du circuit pneumatique. Ca fait ça en moins.

Voici l'avant et l'après avec en prime un déplacement du pressostat.

Ca peut être très pratique la nuit en cas de pépin. De la lumière dans le compartiment moteur.

Côté mécanique, il faut remplacer les cardans, les rotules et mettre des ressots neufs car les anciens se sont bien tassés. Merci à Marco Pièces Auto pour les pièces et Moritz Automobiles pour le prêt du compresseur de ressort.

 Petite surprise, je me rends compte qu'il y a une légère fuite de liquide de refroidissement à l'arrière du bloc moteur. Toutes les durites sont bien étanches. Après inspection, c'est le joint de culasse qui fuit...

 

 Il n'y a plus qu'à démonter...

Rien de spéciale à signaler !!! Un nouveau joint et c'est reparti. Ben non, j'ai trouvé la cause de ma fuite au serrage. Le taraudage où se visse la vis de fixation de la culasse a laché. Misère !!! Deux solutions, soit il faut changer le bloc moteur, soit essayer avec un filetage rapporté. J'opte pour la deuxième solution.

 

Au serrage ... ça a l'air de tenir... J'en profite pour remplacer le joint du thermocontact avant le remplissage du liquide de refroidissement car il y avait des traces de fuites.

Côté échappement, le joint tressé n'est pas joli... il faut le sortir au burin...

Côté tube c'est pas mieux

Le taraudage a rendu l'âme. Va falloir mettre une vis plus longue avec un écrou. Néanmoins il faut fabriquer une entretoise.

Pour minimiser la diffusion de chaleur dans le compartiment moteur, on va enrouler le tube de bande isolante thermique.

Il n'y a plus qu'à tout remonter, changer les filtres et mettre de l'huile neuve pour faire un essai. Après coup ça a l'air de fonctionner.

 

Remplacement du filtre à air même s'il n'est pas colmaté. Réparation du tuyau de lave glace.

Dépoussièrage des freins arrière.

 

Optimisation du poids, une manille souple avec une capacité presque triplée pèse 20 fois moins lourd qu'une manille traditionnelle. De même avec un crochet et une sangle ou l'on divise pratiquement par 2 son poids.

Les différentes modification avec notamment la réalisation d'une séparation en aluminium a fait qu'on a gagné plus de 15 kg.

 

Il ne reste plus qu'à remplacer les flexibles de freins, régler la géométrie des trains roulant et faire un essai routier.

 

Il est temps de commencer à réviser titine.... CT dans 3 semaines mais surtout départ pour la 16ème édition d'ici 2 mois.

On va commencer par l'entretien du moteur et un remplacement de l'huile de boîte de vitesses. J'ai l'impression vu la couleur qu'elle a pris un peu d'eau. Ca ne m'étonne pas vu ce qu'on a eu comme pluie l'an dernier.

 Révison du train avant. Remplacement des amortisseurs, des bras de suspension et des bagues de la barre stabilisatrice. Le roulement avant droit commence à prendre du jeu. A remplacer.

 

 Dépoussiérage des freins AR. Il était temps.

 

 Petit souci de chauffe moteur... A froid le moteur est déjà à 98°C... Petit coquin de capteur de température. Une fois remplacé tout était OK.

 

Après 30 ans de service, les premières rides apparaissent... Joints de coffre fissurés, un coup de grattage, de masticage et c'est reparti.

Remplacement d'un feu diurne au niveau de la calandre.. Encore la faute à l'eau..

On raccourcit un peu le tube de l'admission haute.

 Comme sur une voiture moderne, il nous faut de gros écrans. Instalation d'une tablette 10" et de son support.

 

On allège également les tubes de retour de la séparation. -4 kg

 

Et voilà de retour !!! Dur dur cette année entre la boue et le sable.

Il n'y a plus qu'à trouver le temps pour réaliser une grosse révision. La liste est longue. Une révision complète du moteur est au programme, il fume bleu. On rajoutera, un embrayage, pompe à eau, courroie de distribution, un cable de compteur, radiateur, commande de chauffage bloquée et toutes les petites réparations par ci par là.

En attendant le printemps un lavage extérieur était nécessaire. L'intérieur attendra.

Avant de la remiser j'avais encore une petite once de motivation pour réparer le mics de la CB ou j'avais arraché la rondelle de fixation lors de notre passage dans la boue. Réalisation d'une rondelle.

Grosse intervention de maintenance !!! Nettoyage du filtre à air du compresseur.

 Enfin un peu de temps, on attaque par la dépose du moteur et de la boîte de vitesses... une fois déposé il y avait de quoi nettoyer.

Démontage du moteur, remplacement des segments, coussinets de bielle, soupapes, joints de queue de soupape, pompe à eau, courroie de distribution. Remplacement du radiateur, il était temps.

Niveau transmission

Roulement de palier de transmission HS. Le sable et la boue ont eu raison du roulement

Bague de guidage axe de commande de butée d'embrayage grippée sur l'axe !!! On en profite pour remplacer l'embrayage même s'il ne présentait pas d'usure.

Révision du démarreur et de l'alternateur. Encore de la boue !!!

Révision des freins avant et arrière

 

Un joint et une durite usés. C'était limite pour la durite

 Réparation du cable du compteur, rupture au niveau de l'embout qui rentre dans le compteur

 

 Dégrippage des barres de torsion. Ca y est, plus d'odeur d'essence. Le joint de la jauge s'était fait la malle.

 

Passons à la carrosserie

Remplacement du capot et du hayon en tôle par de la fibre... On commence par le hayon, mise en peinture de la lunette arrière, un tour de colle à pare-brise et il ne reste plus qu'à le poser.

Pose du hayon, lumière svp !!!

Au tour du capot. Récupération de la traverse sur un ancien capot, ajustage et collage. Installation d'attache caport type dakar.

Mise en place d'un anneau de remorquage central à l'arrière et à l'avant pour éviter departir en crabe lorsqu'on se fait tirer par un autre véhicule.

Dépoussièrage au niveau des cables et tuyaux, passage au wifi !!! Au passage j'ai découvert que les soudures de caisse au niveau du pied de porte ont sauté de chaque côté !!!! C'est ça lorsqu'on saute par-dessus les dunes... Affaire à suivre...

Au final avec toutes les améliorations de portées, la 205 s'est encore allégée de 17kg. Pas mal. Le CT en septembre me dira ce qu'elle vaut sur la balance.

Après un retour difficile du Maroc avec pour commencer le blocage de l'autoroute par les manifestants Catalans qui nous ont fait perdre 3 heures. Après Lyon, le carburateur a fait des siennes. Le papillon du deuxième corps restait ouvert et comme il commençait a faire très froid sur les hauteurs de Dijon le carburateur givrait. Tout celà nécessitait une petite révision du carburateur.

Ensuite j'en ai profité pour démonter le roulement de moyeu avant gauche qui m'avait lâché après Marrakech en remontant sur Tanger. C'est pas joli à voir.

Réparation du moyeu de gonflage qui commençait à siffler sur les derniers kilomètres de pistes en arrivant sur Foum Zguid.

Remplacement de la serrure de boîte à gants. Verrou cassé.

 Compartiment moteur OK tout est à nouveau en place.

 

 Petite amélioration en remplaçant la prise allume cigare par deux prises USB. En prime ça fait voltmètre. Pas mal, et le tout pour 5€

Pose d'une petite rampe de feux LED 14" 120W. Fabrication des supports et du cache.

 

Fabrication de la protection, pliage et pose d'un bandeau de caoutchouc

Remise en place d'un thermostat pour éviter le givrage du carburateur mais aussi d'avoir du chauffage lors du retour.

 Jeu au niveau de charnières de porte : suspect identifié. 4 goupilles à changer. Il était temps

Remplacement du roulement de moyeu qui m'avait fait défaut au retour en partant de Marrakech.

On va essayer de lui faire perdre encore un peu de poids. Remplacement des panneaux de porte par du PVC. On y gagne pratiquement 3 kg pour des panneaux de portes de 205 XS. Dépose du panneau, remplacement du verrou de porte. Découpe du PVC.

Avant / Après

 

Petite révision sur la 205

 

Pour commencer, dépose de la protection moteur pour la redresser. 6mm en inox, il faudra une bonne presse pour ça.

 

Mise en place de gaine thermo sur les robinets de gonflage et de dégonflage au niveau des goupilles de maintien. L'an dernier avant de sortir des dunes de Merzouga une goupille  a quitté son logement suite au secousses. Du coup le robinet s'est fait la malle avec une grosse fuite d'air et un gros stress...

Enfin un peu de temps pour récpérer des étriers que m'avait mis de côté le Garage MODERY. Merci Denis.

Maintenant il n'y a plus qu'à les monter.

Avant

Après...      En rouge, forcément ça freinera mieux ;-)

Merci à Marco Pièces Auto pour le don des disques et des plaquettes de frein

Au dernier CT on m'a signalé un jeu dans la direction côté droit. En y regardant de plus près, c'est la bague de guidage sortie crémaillère. Il n'y a plus qu'à la déposer et la mettre en pièce.

Et voilà la coupable

 Il est temps de laisser couler l'huile. La tête du filtre à huile... pourtant il a à peine 10000km. Merci eau de mer...

 

Même le carter a souffert.

Il n'y a plus qu'à le remplacer

Il était temps enfin des amortisseurs neufs pour l'arrière

Avec du recul je me dis que le jour ou je suis bien planté il va falloir de quoi assurer au niveau des crochets, car avec le nombre de pare-chocs que j'ai déjà vu arraché vaut mieux les doubler au cas ou!!! Même si pour l'instant ils n'ont pratiquement pas servi.

 

 

A bientôt pour la suite....